Already Salted

#Punk Rock Metal#
groupe logo biographie

Already Salted

Après 8 ans de bons et loyaux services plus de 60 concerts, deux mini tournées et un line up inchangé depuis le début, Already Salted n’est toujours pas prêt à abandonner son rock’n’roll furieux.

La genèse du groupe :

septembre 2000 : Après une brève collaboration dans un groupe punk, trois jeunes de banlieue parisienne Anto (basse), Yom (batterie) et Martin (chant), cherchent à monter un groupe aux influences plus diverses. Oliv, guitariste de son état, viendra leur prêter main forte.
janvier 2001 : C'est l'hiver et nos quatre jeunes acolytes se réfugient dans la chambre de Yom pour se protéger du froid. Dans le sinistre bazar qui domine cette chambre, traine un paquet de chips périmé et ouvert sur lequel il est écrit "ready salted". Devant l'euphorie générée par ce paquet de chips, entrainant des blagues douteuses sur l'état de moisissure des chips, le groupe se trouve un nom : Already Salted.
D'abord, le groupe pratiquera un rock metal teinté de fusion puis s'orientera rapidement vers un mélange de punk metal aux accents rock'n'roll furieux.

Big Moustache

Après « Enculés !!!! » sorti en 2005 (600 exemplaires écoulés dont 25 saisis par la police) et « A vendre » (300 exemplaires écoulés) sorti en 2007 voici « Big Moustache ». Le nouveau disque d’Already Salted comporte 6 titres. « 6 », chiffre symbolique comme le nombre de bières composant un pack ou encore le nombre de balles dans le barillet d’un colt. Pourquoi « Big Moustache » ?
Martin, chanteur du groupe, eût l’idée saugrenue de se laisser aller dans les bras de Morphée lors du maquettage préliminaire des morceaux. Le reste du groupe ne put supporter un tel affront et lui infligea durant son sommeil une sanction sans précédant : ils lui dessinèrent une « big moustache » sur le visage. Cette anecdote dramatique donna son nom au disque qui résulterait de cette séance de maquettage
C’est pour cette raison qu’aujourd’hui, Already Salted se présente affublé d’une « big moustache » et déguisé en croque mort pour squatter votre photo de famille. Vous savez ? ce sont les cousins un peu chelous qu’on a peur d’inviter aux réunions de famille de peur qu’ils se tiennent mal à table en tenant des propos encore plus sarcastiques que votre vieil oncle, celui qui a fait l’armée et qui est un peu facho sur les bords. La différence fondamentale qu’il y a entre Already Salted et ce vieil oncle : c’est qu’Already Salted n’a pas de principe. Certes, ils sont grossiers mais contrairement à tout le reste de la famille, ils ne sont jamais vulgaires.

Sinon ça ressemble à quoi « Big Moustache » ?

Et bien, ça ressemble à du rock couilllu voire même moustachu puisant son inspiration dans le punk, le rock et le metal, le tout dans la langue de Molière, qui doit surement se retourner dans sa tombe. Le mini album commence avec le « le grand rien », morceaux heavy lourdingue poisseux réfutant le fantasme agréable d’un paradis qui nous attend tous. On enchaine avec « je danserai nu sur vos cendres » ou « comment et pourquoi souhaiter la mort des gens avec le sourire » qui alterne entre mid tempo et rapidité sans oublier la mélodie… NON ! j’ai pas dit variétoche, j’ai dit mélodie… et son pont R’n’R comme on n’en fait plus. S’en suit le nostalgique « Rock’n’Vitriol » où le stoner côtoie le hardcore et le punk tout en restant mélodique dont le riff principal ne vous quittera plus. La piste 4 est un hardcore épique et entêtant chantant la gloire du « branleur masqué », très déplacé en cette période de « travailler plus pour l’avoir dans l’anus ». Ensuite vient le sexy « le démon m’habite », oubliez le glamour, les paillettes, les têtes de mort roses et la plume dans le cul, on fait du heavy et on est fin pornographe (du phonographe). C’est de façon plutôt violente et rentre dedans que « Blueberry Holocaust » clôt ce disque en nous narrant le périple amazonien psychotropocanniblesque d’une bande de jeunes occidentaux quelque peu insouciants.

Vous allez être surpris mais…

Encore une foi fidèle à sa tradition Do It Yourself, Already Salted a enregistré et produit ce disque seul dans la cave à Nini à Cla-Mort (92) entre septembre et novembre 2008. Il est important de signaler qu’aucune moustache n’a été maltraitée durant l’enregistrement de ce disque.
lecteur en pop-up


inscription Newsletter

Big Moustache : 8 €

acheter


A Vendre : 5 €

acheter


enculés : 3 €

acheter